Menu de navigation

Posté le: Bonjour à tous, je sais que le sujet à été plusieurs fois exposé mais les posts sont pour la plus part assez ancien. Je m'appelle Thomas, jai 21ans et mon rêve depuis depuis longtemps est d'être sapeur pompier, j'ai déjà de la famille dans le milieux. Néanmoins je n'es jamais oser franchir le pas car je suis gay. On entend tous et sont contraire, j'ai peur que ça se sache ou alors de ne pas être accepté, d'être insulté ou qu'on me mette à l'écart Si je passe le pas, ce serais pour rentré à la caserne de Saint priest, prêt de Lyon.

Proton Modérateur Sexe: Inscrit le: Salut et bienvenue sur le Forum Pompier. Je t'invite à prendre connaissance de la charte à respecter pour préserver la bonne ambiance qui règne ici. Les règles du forum se trouvent ici: Règles du Forum Pompier.


  • HUMOUR : Will le gay pompier!
  • Rencontre homme pompier.
  • site de rencontre gay uro?
  • Pompier en France?
  • hommes pompier célibataires de 65 à 69 ans pour gay.

Ben si tu ne commences pas à faire de prosélytisme et à le raconter sur tous les toits, il est où le souci? C'est vrai que le milieu SP est plutôt un milieu de bon gros beaufs bien bourrins, mais en général ça se passe bien, tu es loin d'être le premier Antoine41 Modérateur Sexe: Proton a écrit: C'est vrai que le milieu SP est plutôt un milieu de bon gros beaufs bien bourrins, Je ne pense pas que ton orientation sexuelle aura un impact sur ton insertion dans le groupe, dans ce cas précis je pense que c'est plutôt lié au tempérament du gars si il se laisse faire ou si il a "une grande gueule".

Rencontre un Gay pompier

Après ce n'est que mon avis. Ca se passera très bien. Il avait une très grosse queue longue et bien épaisse, et j'ai commencé à la prendre dans ma bouche. Je l'ai sucé un long moment tout en touchant ma petite queue. Je pensais qu'il allait jouir et qu'on allait en terminer là. Il me dit qu'il voulait maintenant m'enculer.

Les militaires célibataires connectés

Je lui dis qu'on pouvait en rester là. Il ne voulait rien savoir et que je n'avais rien à dire. Je n'étais qu'une lope, un sous-homme avec cette bite ridicule. J'étais humilié rabaisser et je compris que j'étais à sa merci, complètement soumis à lui.


  • site gay exhibition.
  • gay chat sites sydney?
  • gaycharlie.com, la meilleur communauté militaire de rencontres gay sur internet !.

Je le suppliais de ne pas me faire mal et de me prendre doucement. A moitié rentré dans mon cul, il rentra le reste de son membre brusquement, ce qui me fit hurler de douleur. Je lui dis que j'avais très mal et je le suppliais d'arrêter de m'enculer. Il refusa net et continuait à me défoncé, en me mettant de gros coups de butoir, et en me traitant de lopette.

Tout cela le faisait rire et il était de plus en plus excité. A un moment, il retira sa queue et je senti une délivrance. Je restais un court moment le cul en l'air comme pour apprécier le soulagement. Cela fut de courte durée car il me mit sur le dos, me leva les jambes et me remis sa grosse queue sans ménagement dans mon cul.

Rencontre gay pompier, gays libres, disponibles et célibataires

Il faut dire qu'avec ce qu'il venait de me mettre mon trou était bien écarté. Que pour un sapeur pompier, ça la foutait mal de me retrouver la bite au cul et d'être monté comme un môme de cinq ans.

WILL - Un pompier très Gay !

J'étais baraqué, le crane rasé, un look de mec super viril mais en réalité je n'étais qu'une grosse lope complètement passive avec mes quelques petits centimètres entre les jambes. Pendant encore un très long moment environ 1 heure, il me défonça encore le cul, et je continuais à grimacer de douleur.

Il n'avait même pas mis de préservatif et je lui dis de ne pas décharger son foutre dans mon trou du cul, de ne pas jouer au con et que cela pouvait être dangereux. A force de me limer, il libéra toute sa copieuse semence, et je sentais son foutre qui m'inondait l'intérieur de mon cul défoncé. Je me sentais maintenant vraiment comme une vrai et pauvre lope soumis, et il avait raison, je n'étais qu'un sous-homme.

https://atiminim.tk Pour encore plus me prouver que c'était vrai, il me donnait sa queue a nettoyer et après il prit sa bite et se mit à pisser sur ma gueule et sur ma petite queue. J'ai fini par lâcher mon sperme et me demande de déguerpir sur le champ, et de revenir demain sans sous-vêtement, pour lui monterai ma docilités.

Je suis rentré à la caserne en espérant passé inaperçu, ce fut le cas. Dans ma chambre, je me sentais souillé, violé et Sali ; J'ai pris une douche et me suis mis au lit en chialant comme un moment long moment dégoûte par ce que je venais de vivre, mes j'avais envie dit retourner comme il me la ordonner pour de nouveau me faire enculer comme une salope malgré que j'avais mal. Autres histoires de l'auteur: Une pute dans une cité de rebeu - Il y a 4 ans - Ma nouvelle vie de lope - Une mère cool et un beau-père rabatteur - Quand mon amant me travestit - Mon voisin - Le fils de Saïd - Le petit paysan - Je suis la salope de mon père - Mon frère - Le charpentier - La grosse bite de mon père - Le fils de Jaloule - Papa joue au poker avec des amis - Grand black - Offert à des racailles - Le pompier et son fils - Rendez-vous à la cave - Mes frères et moi - Mon beau-père Alva abuse de moi - Un pompier bien passif - Baise dans un foyer - Devenir la putain de son patron - Belle surprise sur le chantier - Un cul à prendre - Trois ouvriers à l'hôtel - Souvenirs d'armée - Dépucelage hard au lycée!

Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.